MASSAGE BIEN-ETRE
AUX HUILES CHAUDES

Le massage bien-être au huiles chaudes est un massage harmonisant et unifiant. Il favorise une intégration du schéma corporel. Ce massage peut avoir un effet thérapeutique, notamment en favorisant un éventuel (ré)apprivoisement de son corps et du contact par le toucher. Par son côté unifiant, ce massage diminue le possible sentiment de «morcellement». Les gestes sont fluides, amples et parcourent l’entièreté du corps exceptées les régions sexuelles.

Le massage bien–être peut évidemment être vécu simplement comme un bon moment de détente, sans nécessairement y voir une recherche de sens thérapeutique.

Le massage dure une heure et le rendez-vous une heure et demie. Pour favoriser la détente et l’intériorisation, il se donne dans un lieu calme et bien chauffé.

Le but ultime est le bien-être émotionnel, mental et physique.

La sophrologie

En plus d’être une belle technique de relaxation et de mieux-être, la sophrologie peut être aidante pour identifier et renforcer nos propres ressources, nos forces, nos valeurs.

La sophrologie s’adresse à toute personne souhaitant

  • gérer son stress
  • gérer ses émotions
  • retrouver le sommeil
  • prendre un temps pour elle-même, retrouver le bien-être
  • décider en conscience (et non en fonction du regard des autres)
  • augmenter sa capacité de concentration
  • envisager le futur (projet, passage d’examen etc .. ) de façon sereine, positive
  • revisiter son passé avec bienveillance
  • affiner son intelligence intuitive.

Quel que soit le but poursuivi, la sophrologie est accessible à tous.

La Sophrologie: un peu d’histoire

Jeune médecin interne en psychiatrie à l’Hôpital Provincial de Madrid, vers 1950, Alfonso Caycedo (1932 – 2017) s’interroge sur le fait que les seules techniques partiellement efficaces sont celles qui ont pour objet la modification des états de conscience. Caycedo met progressivement en place une technique thérapeutique basée sur l’étude et l’harmonie de la conscience.

Il se base sur la notion de l’équilibre comme facteur clé de la santé (Hippocrate) et sur la valeur de la parole (Platon) comme lieu de rassemblement du corps et de l’esprit.

La sophrologie a donc dès le départ un but thérapeutique.

Au fil des ans, des nombreux voyages de Caycedo (Inde, Tibet..) et de l’avancement des découvertes en neuropsychologie, la sophrologie va s’enrichir de nouvelles approches : philosophie orientale (yoga, bouddhisme), phénoménologie, philosophie humaniste…

Dès 1977, la sophrologie s’ouvre au monde social à travers ses finalités prophylactiques, thérapeutiques et de bien-être.

La sophrologie dynamique, mise au point par le docteur Yves Davrou, (étroit collaborateur de Caycedo) ajoute aux processus de la sophrologie Caycedienne des notions de gestion émotionnelle, d’énergie, de force de motivation, et de soutien aux potentialités non développées de l’individu.

La Psychologie Corporelle Intégrative (PCI)

La PCI, Psychologie Corporelle Intégrative est une synthèse de plusieurs approches psychologiques et de techniques corporelles. La méthode a été créée aux Etats-Unis par Jack Rosenberg (1923-2016), thérapeute reichien et gestaltien. Elle est aujourd’hui enseignée dans 11 instituts aux USA, Canada, Allemagne, Suisse et Belgique.

Une des originalités de la PCI est d’avoir développé une approche où le corps est au centre du processus de développement de la personne et au centre du processus thérapeutique. C’est l’intuition qu’a eue au départ Rosenberg dans sa pratique clinique.  Expérimentalement, il s’est rendu compte que le corps (celui du patient et le sien) lui donnait constamment des renseignements sur ce qui se vivait dans la relation et dans l’affect de la personne.

C’est essentiellement à travers le corps que l’expérience psychologique se vit et est mise en mémoire. Voilà pourquoi  lors d’une même séance de psychothérapie PCI, nous travaillons  les enjeux psychologiques et leur enracinement corporel. La personne est considérée dans ses 3 dimensions : corps (sensations, vitalité) coeur (émotions, passions) et esprit (cognition, âme).